Communiqué de presse | Le 11 juillet 2019.

Le président de la République Emmanuel Macron a nommé six nouveaux membres au sein du Conseil Présidentiel pour l’Afrique (CPA).

Le CPA est désormais composé de sept femmes et cinq hommes qui incarnent dans la diversité de leur parcours le nouveau visage de la relation entre l’Afrique et la France.

Wilfrid Lauriano Do Rego, expert-comptable franco-béninois, associé et membre du Conseil de surveillance de KPMG France, spécialiste des secteurs de l’énergie et des infrastructures, et membre de plusieurs initiatives et associations de la diaspora (Club XXIe siècle, African Business Academy, Efficience Africa Fund), a été désigné parmi les nouveaux membres au poste de coordonnateur du CPA. Il veillera au bon fonctionnement, à la cohérence et à l’unité du groupe.

Aché Ahmat Moustapha usage Coelo, réalisatrice et sociologue franco-tchadienne, travaillera principalement sur les thématiques culturelles.

Mbaye Fall Diallo, professeur franco-sénégalais à l’Université de Lille, apportera son expertise dans les champs de l’éducation, de la formation et de l’insertion professionnelle.

Patrick Fandio, journaliste et grand reporter d’origine camerounaise, fera valoir son expérience des médias et sa connaissance du continent, qu’il a notamment développé en tant que producteur de contenus audiovisuels et numériques entre l’Afrique et l’Europe.

Florelle Manda, journaliste et présentatrice d’origine congolaise et sénégalaise, mettra à profit ses liens avec la jeunesse, notamment avec les représentants de la jeunesse afro-caribéenne.

Bourry Ndao, entrepreneuse franco-sénégalaise de la fintech et directrice générale de CreditMe.fr, travaillera principalement sur les secteurs de l’innovation et du numérique.

Les six nouveaux membres bénévoles travailleront aux côtés des membres qui ont renouvelé leur investissement au sein du CPA :

Jean-Marc Adjovi-Boco, franco-béninois, ancien footballeur professionnel et directeur de l’association Diambars, est impliqué sur la thématique sport et développement.

Diane Binder, française, directrice adjointe du développement international du groupe Suez, membre du conseil d’administration de l’initiative Women in Africa, travaille principalement sur les sujets liés à la ville durable (eau, énergie, mobilités, planification urbaine, etc.), au climat, et aux enjeux économiques qui y sont associés.

Jérémy Hajdenberg, français, directeur général adjoint investissement au sein d'Investisseurs et Partenaires (I&P), travaille sur les questions d’entrepreneuriat en Afrique.

Yvonne Mburu, kenyane, chercheuse et scientifique, fondatrice de Nexakili et co-présidente de la French-African Foundation, apporte son expertise sur les questions de santé.

Vanessa Moungar, franco-tchadienne, directrice du département genre, femmes et société civile à la Banque africaine de développement, est engagée dans la promotion de l’égalité femme-homme.

Sarah Toumi, franco-tunisienne, entrepreneuse social dans le développement durable et fondatrice d'Acacias for all, travaille sur les sujets ayant trait à l’agro-écologie.

La recomposition du CPA s’est enfin traduite par les départs de Jules-Armand Aniambossou, nommé ambassadeur de France en Ouganda, de Karim Sy, désigné président de la plateforme Digital Africa, et d’Elisabeth Gomis, qui a rejoint l’équipe de préparation de la saison Africa 2020 en mars 2019.

Les membres de l’équipe renouvelée travailleront sur leurs sujets de prédilection et sur les projets collectifs du CPA, pour continuer d’apporter un nouvel éclairage sur la relation entre l’Afrique et la France à la Présidence de la République.

Sur le continent africain comme en France, ils iront à la rencontre de la société civile et de la jeunesse. Le CPA entretiendra en particulier un lien étroit avec les diasporas africaines, conformément à la volonté du Président de la République de les placer au cœur du renouvellement de la relation entre l’Afrique et la France.

Cette stratégie a été réaffirmée par Emmanuel Macron le 11 juillet 2019 à l’occasion de l’événement « Parlons d’Afrique », au cours duquel il a échangé avec des représentants des diasporas aux côtés du Président du Ghana.