Comment vous est venue l’idée d’entreprendre ?

L’idée d’entreprendre est liée à mon parcours de vie et surtout à ma volonté de rendre le monde meilleur. J’aime choisir mes contraintes et je veux avoir de l’impact. J’ai donc entrepris tout naturellement. OUIcoding est aujourd’hui plus qu’une entreprise en informatique. C’est une entreprise à mission. Il existe des talents partout, certains d’entre eux n’ont juste pas d’opportunités là où ils se trouvent et nous voulons résoudre ce problème. On offre la possibilité aux entreprises du monde entier de travailler avec les meilleurs ingénieurs peu importe où ils se situent, notamment en Afrique : c’est un changement de paradigme. Dans l’IT, nous voulons sonner la fin de l’immigration de travail.

Comment s’est passé votre processus de levée de fond / recherche definancement ?

Pour le démarrage de la société, nous avons fait un pre-seed (première recherche definancement). J’y ai personnellement mis de l’argent et des business angels amis y ont investi aussi. Après avoir multiplié notre chiffre d’affaires par 5 en deux ans et dans l’optique d’accélérer, nous allons lever des fonds en série A pour début 2021.

Entreprendre en 3 mots

Audace, résilience et travail

Comment interprétez-vous le fait d’être issu de la diaspora ? Une richesse ? Un frein ?

Je ne fais aucune interprétation particulière. C’est juste un état de fait. Je pense par contre qu’avoir une double culture est toujours un plus dans l’absolu. C’est un dialogue permanent entre deux mondes, deux cultures, deux paradigmes souvent. Il est vrai qu’étant issu de la diaspora, on a tendance à me définir comme Africain enFrance et Français en Afrique ce qui a le désavantage de pouvoir me fermer des opportunités dans certains cas. Mais ce n’est pas grave, j’avance et comme diraitCorneille : « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».