Africapresse.paris | le 26 octobre 2018

« Que peuvent faire les entreprises françaises pour rendre la santé plus accessible en Afrique ? » se sont interrogés les panélistes invités de la table ronde dédiée à cette thématique, lors du Forum Ambition Africa, organisé dans les locaux du ministère français de l’Économie, à Paris le mardi 23 octobre. Entre évolution des besoins, dématérialisation des services et formation du personnel médical, les défis en matière de santé s’avèrent considérables sur le Continent.

Les panélistes de la table ronde dédiée à la santé. De gauche à droite : Christophe Jacquinet (CEO Doc&You) ; Benoît Jacquot (Directeur pôle Afrique anglophone, lusophone et pre-wholsale de CFAO Healthcare ; Line Rifai, journaliste France 24, modératrice ; Charles Wolf, directeur Vaccins Afrique de Sanofi ; Yvonne Mburu, membre du Conseil Présidentiel pour l’Afrique (CAP) et CEO de Nexakili, réseau mondial de professionnels santé. © LK pour AfricaPresse-Ambition Africa

par Lena Kaba, pour AfricaPresse.Paris

Signe que les temps changent et que la santé en Afrique ne se réduit plus aux traditionnelles pandémies liées à la pauvreté (tuberculose, poliomyélite…), « Nous sommes passés des traitements antipaludéens aux traitements contre le cancer en quelques années » a déclaré Charles Wolf, directeur vaccins Afrique de Sanofi.

L’urbanisation galopante du Continent et les modes de vie associés se sont accompagnés d’une « mutation des pathologies (…) diabète, hypertension, cancers et autres maladies dégénératives qui reflètent l’évolution des besoins », a-t-il poursuivi.

Lire la suite